Poèmes

À l'est
un ciel appaloosa 
À l'ouest
des stries de pluie
chagrines, ravines magnétiques

La lune à demi,
lotus intermitant
éclatante rouleuse de ciel

... de rares étoiles

Dessous, fleurs aux grandes mains blanches
blanche surface des granits
sapins noirs vigiles
découpés sur le ciel nuit

D'hypnotiques stridulations
amplifient l'espace
jusqu'au chant mystérieux des étoiles

Traverse la plainte douce et posée
d'une chouette invisible,
lointaine
... Oiseau rêve
                                 Ciel apaloosa 
                   


Le corps rendu au feu
ou à la terre
un jour tu seras toi aussi
énergie en vol 
...
envolée vers la lune, le soleil
et les étoiles
                                   Corps rendu



Lumière, pâle soleil d'hiver 
Eau cascadante 
chatoyante
soie froissée
sur le dos rond des rochers
... l'œil est lavé
 
Son joyeux fracas
gronde, archaïque,
anarchique
puissance nourricière
éternelle
... l'oreille est comblée

Le long du dos, 
ami vert
l'arbre tenace,
d'année en année
régénère ma sève
                         Sensation, chant, lumière